Le Safran du Cabanon et nous

nous var matin_edited.jpg

Jean Leclercq, ébéniste à Paris dans une autre vie, Sabine Vicaire, responsable de projets dans l'univers des Télécom à Marseille... Nous nous sommes rencontrés à Cotignac et avons tout de suite su que nous voulions vivre de la terre dans notre nouvelle vie. Et c'est naturellement que nous avons choisi la vigne, le safran et les oliviers, cultures typiques de Cotignac

champs de safran.jpg
restanques vignes.jpg

Notre safran est cultivé sur un terrain en restanques exposées plein Sud.

Au milieu de nos vignes et de nos oliviers, un petit paradis entièrement naturel, idéal pour la culture biologique

emondage safran.JPG

Depuis, chaque année, nous renouvelons l’aventure, avec à chaque fois la même impatience, et la même bonne humeur. Plantation, récolte et émondage se font entièrement manuellement. Une affaire de coup de main et… d’enthousiasme partagé. La famille et les amis sont toujours les bienvenus au moment de la récolte

La première année, nous avons planté 6 500 bulbes, très espacés pour leur permettre de s’épanouir et ne pas appauvrir la terre. A l’automne suivant, première récolte et… première surprise, le safran du Cabanon avait un caractère subtil, riche des essences endogènes - thym, romarin, immortelles et genévrier…- parmi lesquels il pousse. Un safran authentiquement provençal